Le numérique au service des patients et des soignants

Agrandir la police: a/a/a
03.04.17

Le numérique au service des patients et des soignants

Le numérique ouvre d’importantes perspectives pour une activité comme l’hospitalisation à domicile, fondée sur la mobilité des soignants. Développement de la télémédecine et dématérialisation du dossier du patient sont des priorités pour le Groupe.

HAD_lna-sante_acteur-de_reference

  • Télémédecine & mobilité

Les vertus de la télémédecine ne sont plus à démontrer au sein du Groupe qui continue à renforcer et à développer cette solution au sein de ses établissements, hospitalisation à domicile comprise. Une solution qui permet de faire bénéficier les patients d’expertises supplémentaires, à distance.

Plusieurs projets sont en cours, en particulier concernant les pansements complexes en matière de “Plaies et cicatrisations”. Télé-consultations en direct ou télé-expertises a posteriori, à partir de photos et vidéos prises au chevet du patient et transmises via une plateforme d’échange de données sécurisées, c’est le projet sur lequel travaille actuellement l’HAD Saumurois, en lien avec l’ARS des Pays de Loire. L’équipe mobile “Plaies et cicatrisations” de l’HAD Nord Seine-et-Marne va également expérimenter la télémédecine à destination de patients à domicile ou en maison de retraite, dès début 2017.

 

  • Vers la dématérialisation du dossier du patient

Le dossier médical papier, au domicile du patient, ne sera bientôt qu’un lointain souvenir, remplacé par une tablette au chevet du patient. Anne Favre, médecin coordonnateur de l’HAD Orléans-Montargis et Présidente de la Comission Médicale d'Établissement (CME)  des trois structures HAD de la Région Centre Val de Loire, nous explique la valeur ajoutée de cette technologie, actuellement en test :

“Tout en réservant la même attention à la personne soignée, la tablette au chevet du patient nous permet de bénéficier de l’information en temps réel et d’échanger, en cas de besoin, en direct, entre soignants. Elle renforce aussi la sécurité du circuit du médicament et nous permet de partager davantage d’informations. Un bémol, les zones blanches… des solutions techniques seront à trouver”.

Autre enjeu majeur : la sécurisation des échanges de données médicales avec les médecins traitants et les structures partenaires. La messagerie sécurisée MS Santé, solution portée par l’agence gouvernementale ASIP (Agence des Systèmes d’Information Partagés de Santé - Agence Française de la santé numérique), qui est en test actuellement au sein des structures d'hospitalisation à domicile du Groupe pourrait répondre à cet enjeu. En effet, l’adhésion des médecins traitants est primordiale pour permettre la dématérialisation complète du dossier au chevet du patient.

Par leur prescription informatisée, ce sont eux qui débutent la dématérialisation du dossier et du circuit du médicament. Les solutions les plus adaptées sont en cours de sélection. Elles seront ensuite déployées progressivement au sein de tous les établissements HAD du Groupe à compter de mi-2017.

Les dernières actualités

03.05.17
La mise en place des Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT) est l’une des mesures les plus structurantes et les plus ambitieuses de la loi de...
02.02.17
En France, le nombre de personnes de 15 ans et plus, en vie en 2008, et ayant eu un cancer au cours de leur vie est de l’ordre de 3 millions (4.66 %...
20.01.17
Formation incendie, support aux agents de maintenance, aide au pilotage de la maintenance et de la sécurité, et bonnes pratiques du Groupe…
10.01.17
Acteur majeur du paysage médico-social et sanitaire français, Le Noble Age Groupe porte des engagements forts aux plans social, sociétal,...